Navigation
Communauté

Pyrenean Shows
Pyrenean Data base
479 Bands
755 albums
32 Structures
170 Membres
384 news
Espace Membres
Créer un compte
Mot de passe oublié ?
Groupe aléatoire



 
Chercher un groupe pyrénéen


A
B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9 TOUS

Par nom : Par genre :



Warning: file(vu_interview/10) [function.file]: failed to open stream: No such file or directory in /home/users7/t/torreilles/www/pagan/site/fiche_interview.php on line 14

Warning: fopen(vu_interview/10) [function.fopen]: failed to open stream: No such file or directory in /home/users7/t/torreilles/www/pagan/site/fiche_interview.php on line 18

Warning: fputs(): supplied argument is not a valid stream resource in /home/users7/t/torreilles/www/pagan/site/fiche_interview.php on line 19

Warning: fclose(): supplied argument is not a valid stream resource in /home/users7/t/torreilles/www/pagan/site/fiche_interview.php on line 20
Interview : Fleshdoll
Interview réalisée par : Alexandre le 07/06/2007 10:06:07




1. Bastich bonjour. Raconte nous l’histoire de ta formation toulousaine, et présente nous les membres qui la composent.

Salut Alexandre ! FLESHDOLL a vu le jour courant 2001, autour du guitariste E.s.n, du batteur Dani et de moi-même au chant et basse. On a commencé par travailler sur mes compos avec pour ambition de mélanger une touche death old school et des parties plus brutales et thrash. Le groupe s’est complété avec l’arrivée de Flobeer à la basse qui m’a permis de me consacrer au chant et a apporté ses propres compos (dont Moshpit Crescendo présente sur [w.o.a.r.g]). C’est avec ce line-up que l’on a enregistré une démo début 2004, puis l’album [w.o.a.r.g] un an plus tard. Après plusieurs essais de deuxième guitariste nous avons déniché Chili qui est parmi nous depuis octobre 2005 et le fameux concert à Perpignan en compagnie notamment de Neo Cultis et Ossuaire.
Le label Thundering Records a signé le groupe en juin 2006 pour 3 albums (dont [w.o.a.r.g] en distribution).
Dernièrement Dani et E.s.n ont quitté Fleshdoll et ont été remplacé par Steeve, un jeune batteur de seulement 17 ans (mais avec niveau énorme!!) et Pat qui joue aussi dans Infestation et fait parti du label Cursed Surgery.


2. Que signifie “Fleshdoll” et pourquoi avoir retenu ce nom; et dans quel contexte l’a t’il été ?

Le choix d’un nom est souvent délicat et donne lieu a pas mal de propositions délirantes ! Après avoir été en panne d’inspiration nous avons eu LA révélation en revenant d’un concert bordelais du groupe Voracious Gangrene dont le « tube » (d’après nous) était le titre Fleshdoll ! C’était vraiment la guerre dans la fosse quand le groupe jouait ce titre alors ça nous allait bien !

3. Comment procédez-vous à la conception d’un titre; employez-vous toujours la même “recette” ou la méthode utilisée peut changer d’un titre à l’autre, selon d’où proviennent les idées ?

Jusqu’à présent je composais la plupart des chansons et chaque musiciens arrangeaient ces parties à sa façon. C’est ce qui s’est passé pour [w.o.a.r.g], mais sur les nouveaux titres pour le 2eme album les autres membres du groupe s’investissent plus dans la composition.
La naissance d’une chanson vient souvent d’un ou deux riffs principaux, mais aussi parfois de la recherche d’une certaine ambiance ou de brutalité en rapport à un texte ou un thème.

4. Quels sont les thèmes qui vous inspirent tout particulièrement ?

Mon inspiration favorite est la folie et l’absurdité des comportements et de la psychologie de l’être humain. Je la mets en scène dans des contextes comme la guerre, ou un déchaînement de violence gratuit. Moins sérieusement, j’ai aussi fait référence à un personnage de comics, Lobo, qui est un individu vraiment métal et déjanté ! C’est un chasseur de prime intergalactique qui passe son temps à picoler et assouvir sa soif de violence… tout ça sur fond de metal diffuser en boucle directement dans son cerveau par un puce microscopique !!


5. Votre album [w.o.a.r.g], est sorti, et est vraiment bon. Néanmoins, aimerais tu modifier certaines choses afin de rendre son résultat encore meilleur ? Si oui, lesquelles ?

On est très satisfait du boulot accompli par Thomas du Studio Winterised, il nous a vraiment mis sur le cul avec sa prod !! Bien sur on aimerait modifier certains détails comme le son de la batterie ou les prises de chant mais on garde tout ça en tête pour le 2eme album qu’on espère enregistrer chez lui.

6. Vous êtes une formation de scène. J’ai déjà eu l’occasion d’assister à vos performances sur les planches, et vous m’avez bien foutu sur le cul; car les titres prennent vraiment toute leur ampleur dans cette situation; et toi, tu assures vraiment ton rôle de frontman, avec une grande détermination. Bossez-vous particulièrement vos compostions dans l’optique des concerts ?

Merci pour le compliment. On s’est toujours donné à fond sur scène, c’est un des principes dans Fleshdoll ! on réfléchit pas vraiment c’est juste qu’on ne voit pas l’intérêt de monter sur scène si ce n’est pas pour en mettre plein la vue au public qui fait le déplacement et pour poser une ambiance de défouloir. Les compos sont aussi étudiées dans cette optique, même si on se permet quelques touches mélodiques ou techniques, un bon titre de Fleshdoll est accrocheur et direct.


7. Puisque l’on en est à parler de la scène; vous devez être fier d’avoir déjà eu l’occasion de vous produire à l’étranger. Racontes-nous ça.

Nous avons eu le privilège d’être le premier groupe de Death occidental à jouer à Casablanca au Maroc le 16 décembre 2006. Ca était un très grand honneur, nous avons été reçu comme des rois et le public s’est déplacé en masse pour assister à l’événement (plus de 800 personnes déchaînées!). Les métalleux là-bas rencontrent beaucoup de difficultés pour satisfaire leur passion pour le metal, sans parler des obstacles pour former un groupe ! et pourtant il y a énormément de fans et des passionnés se battent pour essayer de changer les choses. Nous avons consacrer une page spéciale Casa sur notre site, avec photos et vidéos des 4 jours de rêve que nous avons passé la-bas. C’était d’autant plus émouvant que c’était le dernier concert avec Dani et E.s.n. Un sacré souvenir.
Nous avons aussi joué à Monaco qui est un peu l’extrême opposé du Maroc !! c’est intéressant de voir différents contextes dans lequel le metal sévit.

8. De plus, as-tu dès à présent des dates à venir à annoncer?

Nous venons de donner notre dernier concert de la saison à Toulouse au Dollar. Maintenant nous allons essayer d’accélérer le boulot pour le 2eme album et reprendre les concerts à la rentrée avec en prévision des dates à Toulouse, Lyon, Marseille, Perpignan ( ?), Milan, Turin et d’autres à confirmer!

9. Les membres de Fleshdoll participent aussi à d’autres projets musicaux. Peux-tu t’étendre un instant sur le sujet ?

Pat, notre nouveau guitariste joue aussi dans Infestation un groupe de brutal death assez technique et violent. Steeve et Chili joue dans Ozlomoth, du death/black avec clavier, bien ficelé et incontournable sur scène. A part ça, les têtes pensantes de Gomory (brutal death) m’ont embauché pour les voix du deuxième album qui est en train d’être finalisé et je t’assure que c’est du gros !!! Les nouvelles compos sont ENORMES, je suis donc très fier d’y participer.

10. Vous jouissez d’une certaine réputation. Comment envisages-tu l’avenir pour le groupe ? Quels sont vos buts, vos objectifs ?

Notre priorité est l’enregistrement du 2eme album qui devrait sortir début 2008 chez Thundering Records. Je suis toujours à la recherche de dates pour la saison prochaine, et on attend toujours la confirmation des organisateurs pour un deuxième concert à Casablanca.
A la rentrée nous ferons aussi de nouveaux T-shirts, et le site sera entièrement mis à jour.

11. Quel est ton point de vue sur la scène pyrénéenne, qu’il s’agisse de sa façade française, espagnole ou andorrane ? Quels sont selon toi ses chefs de file ?

Les métalleux des Pyrénées peuvent être fiers de leur scène et je trouve qu’il y a de plus en plus de solidarité entre les groupes, ce qui est indispensable à notre survie d’après moi.
Je ne sais pas qui sont les chefs de file mais j’accroche bien sur des combos comme Neo Cultis, Hantaoma (ou Stille Volk), Kathaarsis, Oldskull, Putrefaction, Lyndwurm Orphans et bien d’autres que j’oublie !

12. Que penses-tu du travail de l’Association Pyrenean Metal “Les Hordes Metalliques”, pour la promotion (site, radio, concerts, distribution...) des groupes de nos belles Pyrénées ?

Je pense que Pyrenean Metal est le lien qui manquait pour unir toute cette scène, ça permettra peut être de renforcer les groupes locaux et de gagner notre indépendance face aux médias qui sont majoritairement basés au nord et en région parisienne. J’espère que l’asso va se développer , organiser régulièrement des concerts et proposer de plus en plus de services pour les groupes.


13. Que peut apporter aux groupes une telle structure ?

Une meilleure exposition, comme une sorte de tremplin. Ca permet aux gens de retrouver tous les groupes locaux réunis sur une seule base de données interactive. C’est très pratique pour ceux qui ont la curiosité de découvrir des nouveautés. L’asso peut aussi mettre en lien des groupes, organiser des concerts et pourquoi pas des tournées pyrénéennes !

14. Bastich, je te laisse mettre un point final à cette entrevue, de la manière dont tu le souhaites :

Longue vie au Metal sur les terres pyrénéennes ! n’allons pas chercher ailleurs ce que nous avons chez nous, à savoir d’excellents groupes qui blastent sur scène !


Pas encore de commentaires sur cette interview.
Soyez le premier à donner votre avis !

Artwork by Maniak - PHP by Darquos - Logos Design by Blackshark - Hébergement : phpnet.org